Le canyon duTrôs-Marêts

    Le Trôs-Marêts prends naissance en Hautes-Fagnes et se transforme rapidement en torrent sauvageon pour s'engouffrer dans un vallon  aux parois abruptes, inaccessible dans sa partie haute. Il se faufile ensuite dans un canyon remarquablement préservé jusqu'à la Warche, quelques kilomètres plus bas.

 

    Nous partirons de la Ferme Libert, à Bévercé, juste en amont de Malmedy.

    Une fois le ruisseau aux eaux orangées rejoint, la remontée se fait via de petits chemins tortueux épousant notre joyau. Levez bien les jambes et accrochez-vous, racines et roches glissantes y sont légions. Les mains courantes installées tout au long de la remontée vous seront souvent d'une grand aide.

     Les généreuses cascades forment par endroits de profondes marmites qui jalonnent le parcours, et la vallée fortement encaissée ne permet que très peu au soleil d'y pénétrer dans sa partie moyenne. La truite est bien présente malgré les fortes pentes, et le cours du ruisseau est garni de très nombreux Pouhons, sources d'eau minérale ferrugineuse naturellement gazeuse.

A mi montée, le petit chemin s'éloigne progressivement du ruisseau pour prendre de la hauteur, nous ne distinguons plus le ruisseau en contrebas; nous remontons sur un fond musical de cascades se fracassant sur les rochers ... petit regret : le vallon est tellement encaissé, qu' à l'endroit ou la déclivité est la plus forte, on ne sait observer les plus belles chutes d'eau qu'en contreplongée 30 mètres plus bas ... de véritables gorges de toute beauté, inaccessibles ... vous y entendrez le chaudron du Diable.

Lorsque le fracas des eaux n'est plus que souvenir, un sentier nous invite à rejoindre une passerelle en contrebas. Juste après celle-ci, nous remonterons, en période de sécheresse, un semblant de sentier non mentionné sur la carte, rive droite, pour profiter au maximum de la proximité de notre joyau. Arrivé sur le plateau peu après avoir admiré un superbe chaudron, nous traverserons le ruisseau à pied pour rejoindre le chemin rive gauche. Par temps d'eaux fortes, remonter, à partir de la passerelle, le petit chemin qui longe la rivière rive gauche.

Encore quelques centaines de mètres, et nous nous arrêterons pour déballer le casse-croûte sur une petite table en bord du ruisseau, nous sommes sur le plateau fagnard. 

     Durant la promenade de 12 kms, vous goûterez à la fraicheur des grandes forêts ardennaises, aux petits chemins rocailleux garnis de somptueuses racines, aux grandes allées dégagées sur les sommets, à la fagne et ses caillebotis, ... une rando complète, 5*, Wallonie ma belle!

Côté Carte ...

Côté Rando ... en Photos

Liens photographes animaliers:






Liens amis